Pink Geisha

Pink Geinsha~Version 3 _.-+*+->The Blue Girl<-+*+-._
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le chat et le vieil homme qui racontait des histoires

Aller en bas 
AuteurMessage
Aya
Emo Framboize princess
Emo Framboize princess
avatar

Nombre de messages : 939
Age : 28
Localisation : Dans les bras de mon Emo boy
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Le chat et le vieil homme qui racontait des histoires   Dim 23 Sep - 11:10

J'ai réagit que j'avais même pas mis ma fic laplus réussit sur le fofo!!!! je répare de suite cette erreur:


Le chat et le vieil homme qui racontait des histoires


Le vieux George, accoudé au bar, allait commencer son histoire. Il trifouilla un peu sa barbe blanche et se cala contre sa canne avant de prendre sa pipe et de commencer à fumer.

Il procédait toujours de la même manière, consciencieusement, tel un chirurgien qui s’apprête à opérer un malade. D’abord il prenait une bouffée de tabac jusqu‘à ne plus pouvoir respirer. Puis il traversait l’auberge, dans toute sa longueur, pour venir s’installer confortablement dans le siège rouge qui lui était réservé. Et finissait par poser sa canne contre la cheminer en pierre.
Il crachait un coup ses poumons en même temps que la fumée, et marmonnait doucement:
« L’histoire que je vais vous raconter remonte à plusieurs années …»
Il le disait toujours d’un ton difficilement audible pour que les gens se rapprochent et s‘intéressent à son récit...

Mais voilà; aujourd’hui, ce n’était pas comme d’habitude. Papy George était directement allé s’asseoir dans son fauteuil sans avoir pris la moindre bouffée de fumée. Il semblait inquiet ou peut-être même effrayé, je ne sais plus très bien, en tout cas il n’était pas dans son état normal.
Cependant, n’ayant rien remarqué, les curieux venaient s’installer machinalement autour du vieux, prés à entendre un nouveau volet de la série « les aventure de George en Afrique. »
Cela faisait une semaine que mon grand-père avait décidé de conter au plus jeunes comme aux plus âgés, ce qu’il lui était arrivé lorsqu’il était encore un fier voyageur!
« Professeur Blackart », qu’ils l’appelaient tous. Qu’est ce qu’il était connu mon papy! Je me souviens qu’il nous avait dit un jour que, lors d’une expédition en Égypte avec sa troupe de chercheurs, il avait trouvé des squelettes tordus; Des tas et des tas de squelettes dans un grand trou recouvert de sable. « Ça s’appelle une fossette commune », je crois qu‘il avait dit, mais je me souviens plus trop bien.
En tout cas, c’était mon papy qui leur avait demandé de creuser là, parce qu’il était sûr que là, il y allait y avoir quelques chose. Et « là », il y avait les squelettes! Plus tard, ils ont aussi trouvé un passage secret qui menait à l’intérieur d’une pyramide dont la partie basse avait été ensevelie par le sable. C’était un petit tombeau, pas bien grand, mais magnifiquement décoré.
« Par chance, aucun pilleur n’était venu dérober les merveilles qui protégeaient le sarcophage! » avait-il dit en soufflant la fumée qu’il avait dans la bouche. Et il avait aussi déclaré d’une voix triomphante que c’était à partir de ce jour qu’il était devenu le professeur Blackart.

Au fond de la salle, un jeune homme commençait à s’impatienter.
« Alors, Monsieur Blackart, ce sera quoi aujourd’hui? ! ? Un de vos fabuleux voyages, j’espère!! »
Relevant doucement la tête, le vieil homme mit quelques seconde avant de lui répondre. Toussotant, il lui dit:
« Non, c’est tout autre chose, mon petit. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous raconter quelque chose qui risque de vous faire frémir. Une histoire qui vous donnera des frissons… »
Il s’interrompit pour tousser et reprit: « Je vais vous conter une histoire effrayante qui m’est arrivée il y a de cela plusieurs années… »
L’atmosphère était tendue, les gens dans la salle tremblaient déjà à l’idée d’entendre une histoire d’épouvante.
« C’était le 4 mars 1873, quelques semaine après mon retour de ma toute première expédition en Égypte. J’avais alors 29ans et je venais d’être promu professeur et directeur du département des arts égyptiens du British muséum. » Toussotement de nouveau. « Et ce jour là, j’avais passé toute la soirée enfermé dans le sous-sol du musée pour recenser nos nombreuses découvertes. Nous avions trouvé véritablement de tout! Des sièges en or sculptés à l’effigie de plusieurs dieux, des vases ornés de dessins tous plus magnifiques les uns que les autres, et des tas de statues aux couleurs bleu, rouge et or. »
Dans la salle, il y eu un grand mouvement d’admiration.
« Mais tout cela ne représentait rien à mes yeux, par rapport à cet objet merveilleux dont je m’étais approprié la découverte. »
« C’était quoi? C’était quoi??? » hurla un petit curieux
Le vieux toussa et pris une pause pour faire durer le suspense.
« Et bien… c’était un chat! »
« Quoi? » firent-ils tous en même temps.
« Oui, un chat. Une merveilleuse statuette noire en granit d’un chat orné d‘un collier en or. Bien sûr, dans l’entrepôt, il y avait des objets de plus grande valeur qui étaient aussi beaucoup plus beaux. Mais ce chat… ce chat me fascinait, m’obsédait. J’étais capable de rester toute la journée à le contempler. » Il fit une pause, le regard perdu dans le vide, comme s’il essayait de se souvenir de cette statue dans les moindres détails. De toute évidence, il y tenait beaucoup.
« Et après? » cria un gamin, croyant que papy s’était endormi.
Le vieux reprit ses esprits et secoua un peu la tête.
« Et bien c’est une semaine plus tard qu’il m’est arrivé quelque chose d’incroyable. Je me souviens que j’étais resté vraiment très tard ce soir-là, et il n’y avait déjà plus personne dans le musée. Je m’étais installé à mon bureau, affairé à la tâche que l’on m’avait demandé d’accomplir: terminer l’inventaire des pièces du sous-sol pour que nous puissions enfin les exposer. Ce n’était pas le plus difficile des travaux, mais pas non plus le plus passionnant! Le nombre de papiers à trier et de numéros à replacer dans des cases semblait interminable; aussi je finis tout bonnement par m’endormir! »
Certaines personnes dans la salle sourirent, pensant au grand professeur George Blackart, dans sa jeunesse, affalé sur son bureau, piquant un petit roupillon alors qu’une pile de documents l’attendait.
Le vieux arrêta délibérément son récit quelques instants. Il allait enfin nous raconter le plus passionnant de son histoire!
Lorsqu’il reprit la parole, c’était avec un air grave, inquiet:
« Et c’est alors que j’ai commencé à les entendre… »
Toute l’assistance retenait son souffle. Qu’avait-il entendu? Tout le monde se posait la question sans que personne n’ait le courage de lui demander. Le vieillard était heureux de l’effet produit sur son auditoire. Ils étaient fascinés et épouvantés à la fois.
« des murmures… ou plutôt, des miaulements… »
Une vague de stupeur parcourut le public. Ils savaient tous pertinemment d’où provenaient ses bruits, mais personne ne remua les lèvres pour demander si c’était bien cela.
«J’étais tellement surpris que j’en suis tombé de ma chaise! Et, j’ai tout de suite pensé au chat, en bas, dans l’entrepôt… »
« Mais un chat de pierre ne peut pas miauler puisqu’il n’est pas vivant. » L’interrompit un petit garçon assis près de la cheminée.
« Tais-toi! » lui rétorqua son ami en lui donnant un coup sur la tête.
« Oui, les chats en granit, ça ne miaule pas… normalement. Quoiqu’il en soit, je voulais en avoir le cœur net et je suis descendu à l’entrepôt. Il faisait sombre, terriblement sombre. Je n’avais pas pris ma lampe et je voyais à peine où je mettais les pieds. Mais j’avais fait le chemin tellement souvent que j’aurais pu le faire les yeux fermés. Quand je suis enfin arrivé vers son emplacement… »
Dans la salle, tout le monde était tendu. Plus personne ne parlait, plus personne ne respirait. Ils étaient littéralement scotchés aux paroles du vieux professeur.
« quand j’ai posé les yeux sur le… »
Un grand miaulement retentit dans toute la pièce, déchirant le silence d’église qui y régnait. Tout le monde sursauta. La porte d’entrée grinça. Tous fixaient à présent l’origine du bruit avec une certaine appréhension. La tension était palpable.
Et, finalement, passant d’abord la tête dans l’entrebâillement de la porte, un petit chat noir entra dans l‘auberge.
Tous soufflèrent. L’espace d’un instant ils avaient craint de voir la statue.
« Ouf! C’est qu’un stupide chat » pesta l’un des gamins.
Un brouhaha s’installa rapidement, et ce n’est que lorsque Papy reprit la parole que le silence se fit.
« Je pense qu’il se fait tard, et les petits risquent de faire des cauchemars; il serait mieux que tout le monde aille se coucher vous ne croyez pas? »
Beaucoup pestèrent contre le vieillard mais tout le monde obéit. Finalement, personne ne connaîtras la fin de l’histoire. Personne, tout du moins, à par Papy et moi.
« Je crois que tout le monde à aimé ton histoire, Papy!!! » lui dis-je.
Il me sourit.
« Tu veux connaître la fin, je pense? »
« Seulement si tu as envie de me la raconter! »
« Évidemment que j’ai envie! »
« Dans ce cas, je t’écoutes attentivement! »
« Et bien, j‘ai poursuivit le chemin, jusqu’à l’emplacement où se trouvait le chat. Et je ne l‘ai pas vu, puisqu‘il faisait sombre. Alors j‘ai tendus le main vers la statue, mais… ma main n‘a heurtée que le sol. Le chat n‘était plus là!»
« …comment ça ‘‘il n‘était plus là’’???»
« Il n’était plus dans l’entrepôt et, le lendemain, nous l’avons cherché pendant toute la journée sans succès. Personne n‘a jamais revus cette statuette de chat. »
« C’est incroyable!!! »
« Comme tu le dis, ma petite fille! » dit-il. Puis, jetant un œil à l‘horloge, il ajouta : « Bon, il se fait tard, je pense qu’il serait bon que nous allions nous coucher, nous aussi! »
« Oui, tu as raison » dis-je en me dirigeant vers l’escalier. Mais Grand-père était déjà en haut quand je pris conscience que personne n’avait fait sortir le petit chat perturbateur. Je redescendit les marches et me dirigeai vers l’animal en boule, près du feu. Je le pris dans mes bras et… Bon sang! Il avait un collier en or autour du cou…

Fin

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkgeisha.niceboard.com
Hanabi
Lieutenant caramel
avatar

Nombre de messages : 447
Age : 26
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Le chat et le vieil homme qui racontait des histoires   Dim 23 Sep - 11:17

simpa t'écrit vraiment bien en plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark987.skyrock.com
Aya
Emo Framboize princess
Emo Framboize princess
avatar

Nombre de messages : 939
Age : 28
Localisation : Dans les bras de mon Emo boy
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Le chat et le vieil homme qui racontait des histoires   Dim 23 Sep - 11:19

^^ Merci! C'est aussi ce que m'a dit ma prof de français! yyy lol
Enfin, cette fic là, c'est celle qui est la mieux écrite!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkgeisha.niceboard.com
Hanabi
Lieutenant caramel
avatar

Nombre de messages : 447
Age : 26
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Le chat et le vieil homme qui racontait des histoires   Dim 23 Sep - 11:21

c'était pour une interro??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark987.skyrock.com
Aya
Emo Framboize princess
Emo Framboize princess
avatar

Nombre de messages : 939
Age : 28
Localisation : Dans les bras de mon Emo boy
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Le chat et le vieil homme qui racontait des histoires   Dim 23 Sep - 11:22

Nan, je lui ai montré pour qu'elle corrige les fautes et pour avoir un avis de... "professionel"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkgeisha.niceboard.com
Hanabi
Lieutenant caramel
avatar

Nombre de messages : 447
Age : 26
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Le chat et le vieil homme qui racontait des histoires   Dim 23 Sep - 11:23

lol ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark987.skyrock.com
The Grin Reapers
Adoratrice incontestée de Bill et Sasuke
Adoratrice incontestée de Bill et Sasuke
avatar

Nombre de messages : 430
Age : 29
Localisation : au lit avec bill, sasuke, neji, shikamaru...
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Le chat et le vieil homme qui racontait des histoires   Lun 24 Sep - 10:02

j'aime cette petite fic, elle est tres bien écrite. j'adore le suspense qu'il y a par moment, dans ces moment-là tu te demande ce qui va se passer et la fin ce termine vraiment bizarrement, tu restes sur ta fin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aya
Emo Framboize princess
Emo Framboize princess
avatar

Nombre de messages : 939
Age : 28
Localisation : Dans les bras de mon Emo boy
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Le chat et le vieil homme qui racontait des histoires   Lun 24 Sep - 11:02

C'est étudié pour!^^ c'est un peu dans le style Maupassant, une bonne vieille fin ouverte! Mais ça à quand même du succès! (la preuve!)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pinkgeisha.niceboard.com
The Grin Reapers
Adoratrice incontestée de Bill et Sasuke
Adoratrice incontestée de Bill et Sasuke
avatar

Nombre de messages : 430
Age : 29
Localisation : au lit avec bill, sasuke, neji, shikamaru...
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Le chat et le vieil homme qui racontait des histoires   Lun 24 Sep - 12:01

ouais tu m'etonne que ça marche!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chat et le vieil homme qui racontait des histoires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chat et le vieil homme qui racontait des histoires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hemingway Ernest - Le Vieil Homme et la Mer
» Affreuse femme + Voyante + Vieil homme
» Le vieil homme et la mer, Ernest Hemingway, Classique
» Le vieil homme et la mer
» [Hemingway, Ernest] Le vieil homme et la mer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pink Geisha :: Créations :: Fics/fanfics-
Sauter vers: